Boris Tremblay Équipement

Le difficile choix d’une canne spey

Le difficile choix d’une canne spey

L’engouement incroyable de la pêche au saumon a créé le même mouvement pour les équipements de type SPEY.  Les cannes à deux mains apportent plusieurs avantages aux pêcheurs à gué en rivière. Soit de la hauteur, de la distance, du contrôle de dérive, de la force pour lancer des mouches pesantes ainsi que des soies plongeantes. Mais comment s’y retrouver avec la multitude d’options qui s’offrent à nous ?

Un équipement plus pesant pour plus de puissance

La grande majorité des pêcheurs font la même erreur lors de l’achat de leur premier équipement Spey.  Ils croient tous à tord qu’un gros équipement (canne longue et soie de gros calibre) leur enlèvera le plaisir lors du combat, je vous rassure il n'en est rien. Le long bras de levier qu’offre une canne Spey contrebalance la lourdeur de l’équipement et offre des combats tout aussi intéressants qu’avec des cannes à une main. De plus, dans la presque totalité des achats d’équipements Spey, la personne recherche de la distance et de la puissance.  Alors pourquoi acheter du léger quand on a besoin de puissance?  

De plus comme dans les équipements une main, les nouveaux matériaux ont considérablement allégé les équipements dans les dernières années.  Aussi, l’utilisation de vos deux mains diminue en grande partie l’effet de lourdeur et n’oubliez surtout pas que les lancers Spey ne sont pas aériens, donc vous n’aurez pas la fatigue due au poids de la soie des lancers répétitifs comme il en est en canne à une main.

 

Alors pourquoi existe-t-il autant de choix dans les cannes à deux mains?

Premièrement, la longueur devrait être choisie en fonction du type de soie que vous désirez utiliser.  La largeur du cours d’eau visé sera déterminent aussi car c’est cette dernière qui déterminera la longueur de votre soie. Donc un pêcheur qui désire utiliser sont équipement Spey sur la Bonaventure ou la Matapédia, qui sont des cours d’eau assez large, ne devrait pas avoir une soie trop courte et par le fait même une canne de 13 pieds et plus. Bien sûr lorsque les rivières perdent du débit tout peut se modifier. L’utilisation d’une canne de plus de 13 pieds, vous permettra d’utiliser des soies longues et par le fait même gérer beaucoup moins de running line pour atteindre de plus grandes distances. Pour celui qui voudrait utiliser des soies courtes de style Skagit, il devra allonger le tip ou le bas de ligne de son agencement.

 

À l’inverse, le pêcheur qui désire utiliser son équipement deux mains sur une rivière comme celle de Gaspé ou celle du Saguenay, aura avantage à avoir une canne plus courte pour pouvoir manœuvrer des soies plus compactes. Dans ce dernier cas la distance est moins un facteur recherché et une canne plus courte avec un calibre inférieure peut bien servir. Une canne de 12 pieds #7 avec une tête Skagit peut très bien lancer des mouches tubes ou des tips assez lourds.  Par contre une canne de 12 pieds ne fonctionnera assurément pas avec une tête de 40 à 60 pieds de longueur, ainsi lorsque vous voudrez atteindre de longues distance vous devrez gérer beaucoup trop de running line dans vos mains.  

 

La canne parfaite n'existe pas !

N’ayez pas peur des cannes #8/9 ou 9/10 de 14 pieds, elles vous donneront un net avantage en distance et en contrôle. Et gardez-bien en vue que tout comme en technique une main, la canne à tout faire n’existe pas. Identifiez vos besoins et optez pour un équipement qui sera adapté à la majorité de l’utilisation que vous désirez en faire. Un entre-deux ne sera jamais excellent pour rien. Dans le doute communiquez avec nous pour des conseils adaptés.

 

 Mêlé(e) ? Demandez conseil !

 

  

 

  

Encore plus d'articles


Équipement
Retour sur le forum Spey de Sherbrooke
La Web Shop Équipement

Retour sur le forum Spey de Sherbrooke