Technique

Artic Fox, Finn Racoon et Temple Dog, comment s’y retrouver ?

Artic Fox, Finn Racoon et Temple Dog, comment s’y retrouver ?

Publié par Mouche Expert

Dans cet article, Éric Tremblay nous partage ses précieux conseils pour aider les pêcheurs à faire le bon choix pour leurs ailes à saumon

Il n’est souvent pas facile de faire la différence entre l’Artic Fox, le Finn Racoon et le Temple DogEn premier lieu, il faut savoir que ces matériaux pour ailes à saumon ont comme objectif d’avoir un effet de mouvement.

Temple-Dog-1

 

L’Artic Fox a un poil un peu plus emmêlé que les deux autres tout en ayant sa place dans l’aile. Cependant, en raison de sa texture, lorsqu’on veut faire un mariage de couleurs une par-dessus l’autre, il est plus difficile à juxtaposer pour obtenir une uniformité. De plus, il a tendance à s’entremêler, ce qui complexifie la conception de grosses mouches. Il est donc plus facile à utiliser lorsqu’on a une seule couleur dans l’aile. Également, il y a le Marble Fox, communément appelé « queue de renard arctique ». Ce dernier a un poil plus dense à la base, mais comme sa densité est plus prononcée à cet endroit, elle est parfaite pour les mouches tubes. Cela donne à la mouche du volume à la tête tout en s’amincissant vers l’arrière.

Temple-Dog-2

 

Le Finn Racoon est un matériel très souple et plus uniforme que l’Artic Fox. Il est constitué d’une plus grande égalité de fibres tout en ayant une grandeur permettant son utilisation pour la conception de plus grandes mouches. Selon mon expérience, il est plus facile d’avoir plusieurs couleurs dans l’aile avec le Finn Racoon en raison de son uniformité de poils. Ce dernier est également beaucoup utilisé en remplacement du Temple Dog, étant plus rare. Par contre, dernièrement, il est devenu plus facile de se procurer du Temple Dog de qualité.

Poursuivons avec le Temple Dog, à la fois plus fin, très lisse avec une absorption instantanée de l’eau comparativement aux deux autres. Il permet encore plus de flexibilité du mouvement dans l’eau et se travaille très bien en superposition de plusieurs couleurs. Aussi, on peut l’avoir dans plusieurs longueurs ce qui lui donne un avantage pour de grosses mouche tubes.

Temple-Dog-3

 

Pour terminer, il y a d'autres matériaux comme de la chèvre, du tanuki et de l’opossum qui se vendent sur le marché. Cependant, tout est une question de monteur puisque chacun a ses préférences. Avec l’expérience, on finit par trouver notre matériel idéal en fonction de nos types de mouches.

Bon montage !

 

Auteur : Éric Tremblay



Instagram

(0) Items
Items 0
Sous-total $0.00
Retour en haut