Technique

La pêche au saumon en automne, comment y avoir du succès  ?

La pêche au saumon en automne, comment y avoir du succès  ?

Écrit par Boris Tremblay

Pendant bien des années, les pêcheurs de saumon du Québec ont délaissé leur poisson favori à partir de la mi-août. Soit pour d’autres espèces ou parce que l’on croyait que les saumons ne mordaient plus en automne. Cette tendance a changé et depuis une dizaine d’années et la popularité de la pêche de septembre ne cesse de grandir. Alors est-il possible d’obtenir un succès de pêche en automne ?


Les conditions

En automne, les nuits rafraîchissent et les journées raccourcissent, c’est bien connu. Ce phénomène rafraîchit l’eau et augmente le niveau d’hormones des saumons qui commencent à sentir l’approche de la reproduction.  Nous devons aussi composer avec des dépressions qui apportent souvent de grandes quantités de pluie et par le fait même font augmenter le débit des rivières. Le saumon est un animal à sang froid qui a une température corporelle qui s’ajuste à la température de l’eau.  Donc, qui dit eau froide, dit métabolisme ralenti.  Il n’est pas rare en septembre, lors des nuits froides, de pêcher sur un grand nombre de poissons et qu’aucun ne fasse l’effort de prendre la mouche. L’eau en réchauffant durant la journée augmente le métabolisme des poissons et donc il n’est surtout pas rare d’avoir du succès en soirée sur des saumons qui n’ont pas bougé le matin ou le jour.  Les fronts froids réguliers ont souvent tendance à figer les saumons et il se peut que ceux-ci demeurent passifs pendant un bon 24h.


Les soies

L’utilisation des soies plongeantes ou d’intermédiaires est la plupart du temps gage de succès.  En effet vu leur métabolisme ralentit, les saumons sont moins enclins à venir chercher les mouches en surface ou près de celle-ci. Les soies calantes ont aussi comme effet de ralentir la dérive et aident ainsi à obtenir des touches.  L’utilisation de soies avec tête plongeante est l’idéal contrairement au bas de ligne ou polyleader qui crée une cassure et qui empêche souvent de sentir les touches subtiles des poissons qui sont lents vu l’eau froide.


Les mouches 

Avec toutes les mouches artificielles que les poissons voient passer dans une saison, ils sont plus sélectifs que lors de leur entrée en rivière plus tôt en saison.  De plus, ils effectuent un virage vers un comportement plus agressif et territorial surtout des mâles.  Donc les couleurs vives qui sont souvent moins productives en été comme le orange, le violet, le rose vont souvent déclencher l’attaque. Les mouches avec des produits brillants sont aussi à utiliser.  Les gros streamer, les grosses mouches tube et les leech sont aussi productifs.


Gardez en tête qu’en septembre vous pêchez souvent sur des accumulations de saumons et qu’ils ont leurs heures d’activité plus qu’en été encore et qu’ils sont plus sélectifs.  Il faut privilégier la pêche de fin de journée à celle du matin.  Vous devez ralentir votre présentation et utiliser des mouches de couleurs vives ou de grosses mouches provocatrices.  Si vous utilisez des soies calantes, soyez respectueux et sportifs, car c’est un excellent outil et personne ne gagnera si son utilisation devient prohibée.


Bonne pêche !



Instagram

(0) Items
Items 0
Sous-total $0.00
Retour en haut